Edito

#Mars au féminin

Parce que le 08 Mars a souvent un goût amer, un goût de déjà vu, on en parle, on l’écrit et on le crie à s'en casser la voix, que les violences faites aux femmes sont inacceptables. Pauvre femme, luttant dans le monde entier, toujours pour exister. La nature a créé deux êtres : l'homme… Lire la suite #Mars au féminin