Edito

#Juin : L’Europe verte

Personne n’est passé à côté des élections européennes, à la fin du mois de mai. Le parti de Yannick Jadot « écologie Les Verts » plus vivant que jamais, plus présent, s’impose clairement auprès des jeunes.

Le doit-on à la jeune suédoise Greta, Celle qui a sensibilisé le monde face au réchauffement climatique ou simplement à un réveil imminent d’une jeunesse engagée ?

Prends ton destin en main

Durant toute la campagne européenne, chacun des partis s’est opposé pour convaincre les électeurs. Des idéaux et des promesses comme à chaque élection. Le 26 mai, le verdict est tombé. En tête chez les 19-24 ans, avec 25% de voix, les verts s’imposent en France mais pas seulement. Tout comme nos amis en Europe : Les allemands, les belges et les hollandais tous ont fait le choix de l’écologie.

Qu’importe le pays ou le leader du parti, tous ont un socle commun  qui a séduit : Le  respect pour notre terre, du social et une Europe plus juste.

La maison brûle, comme nous disait Jacques Chirac. Tout se déchaîne trop vite, trop fort. Nos destructions se payent.

Un reportage sur ARTE « Dézoom » met en évidence notre système de consommation internationale. Le réalisateur filme avec un drone l’aberration de nos caprices. La forêt d’Amazonie, de plus en plus chauve, des régions entières de serres en plastique, en Espagne, vu du ciel. Ne parlons plus des pesticides qui coulent dans nos veines, les ruisseaux et le sol.

Et si l’Europe n’était plus qu’uniquement financière ?

L’Europe a était créé pour empêcher les guerres, promouvoir la paix. Elle s’est transformé en gigantesques réseaux financiers à la solde des lobbiyistes de tous bords et  où les  technocrates Bruxellois imposent.
On est loin, très loin des idéaux de Robert Schumann et Konrad Adenauer, les fondateurs de l’Europe, au lendemain de la deuxième guerre mondiale.

Et si enfin, grâce à ce scrutin, le changement était amorcé ?

Et si l’Europe devenait autre chose grâce aux jeunes ?

Ces élections reflètent une nouvelle direction massive et décisive. Comme il est écrit dans l’édito d’Avril, ce vieux monde ne tient plus. Il s’effondre, petit à petit. Les jeunes reviennent aux valeurs élémentaires, celles qui assureront la survie des êtres vivants, la dignité de chacun dans nos sociétés. De nombreuses interrogations, la patience est donc requise mais l’espoir permis.

Claire .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s