#Chanel: L’essentiel

Chanel soit, le chic à la française ! Une femme, un nom, une marque. La famille des beiges de Chanel s’agrandit et évolue au fur et mesure des années. Bien plus qu’une marque, c’est d’abord la création d’une femme: Gabrielle Chanel.  

Mademoiselle, s’il vous plaît !

Je décide me rendre au 31, rue Cambon, où Gabrielle Chanel ouvre sa première boutique. Le début du rêve commence pour cette jeune femme ambitieuse.

Elle perd ses parents, jeune. Elle grandira dans un orphelinat et se tournera vers la couture. Une passion est née, un caractère également.

Entre 1913 et 1915, des boutiques s’ouvrent à Deauville et à Biarritz. Ses créations , principalement  des chapeaux, au début. Dans sa boutique de Biarritz, Coco Chanel installe sa première véritable maison de couture.

Gabrielle, l’amie des artistes parisiens. Une image qui fait tant rêver, l’idée même de la folie et de la liberté. L’artiste, l’ami qui vous fait oublier la vraie vie et vous révèle le charme de l’anarchie. Cocteau et même Renoir. Dramaturges, écrivains ou peintres, Gabrielle est de la partie.

Elle voit bien qu’un nouveau monde arrive et pressent que les femmes veulent vivre autrement. En 1921, le célèbre N°5 de Chanel, sera crée. Elle sera la première créatrice à lancer une collection de joaillerie. Femme de talent, elle travaille avec acharnement. Le blanc devient sa couleur fétiche. On me révèle alors que quand la jeune femme arrivait, le matin, dans les ateliers, si elle était épuisée d’une longue nuit de travail, elle mettait ses rivières de colliers de perles blanches pour avoir bonne mine. Son humeur se lisait à ses bijoux.

C’est dans l’hôtel du Ritz, que la créatrice inventera les grands classiques : les tailleurs en tweeds, l’ultime intemporel.

Les noms de ses créations reflètent une partie de son histoire personnelle,  ses peines et ses aspirations, ses désillusions et ses espoirs, avec une élégante humilité. Boy Capel, un amant, le nom de l’un des rouges à lèvres «Boy». Une femme, peut-être, comme une autre.

Le maquillage de Madame…

Il y a toujours cette fierté quand l’on tient entre ses mains, un produit Chanel. L’univers de Gabrielle ou Mademoiselle Coco nous appartient un peu.  Je découvre les nouveautés. Le maquilleur de chez Chanel, véritable passionné, prend le temps de me présenter chaque produit, ses bienfaits et surtout son utilisation. 

 

Le nouveau Eau de Teint

Hydratante et instantanément rafraîchissante, cette formule ultra-légère est composée à 75 % d’eau. Issue de la technologie microfluidique, des microbulles de pigments encapsulés fondent sur la peau pour un effet peau nue et un teint éclatant.

Je vais finir mon ancien flacon « Les beiges » avant de m’acheter cette nouveauté.

Le blanc: l’humeur de Gabrielle

Celui sans doute que G. Chanel vous recommanderait pour les courtes nuits. A défaut d’avoir la rivière de perles blanches, le blanc donnera bonne mine et de l’éclat à votre visage. A appliquer sur les zones de lumière : Pommettes, arête du nez, menton et front.

Les poudres pour ton minois

Cette poudre unifie le teint et lui donne un éclat soudain. Elle se glisse parfaitement dans le sac, comme cela vous l’aurez du matin au soir et du soir au matin, pour les plus courageuses.

Des produits agréables, frais, et élégants. La collection « Maquillage Chanel » fait partie des incontournables.

 

Claire 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s