Articles, Edito

#MAI Notre-Dame et ses amis

Notre-Dame de Paris, blessée. Mardi 16 Avril, la belle gothique s’est enflammée. Des poutres calcinées, des murs noircis, une charpente de chêne comme on n’en fait plus et des amas de gravas. L’église, éventrée par « la flèche » fut l’une des images les plus impressionnantes. Cette flèche en feu, surplombant la capitale, n’est plus.  

Notre-Dame, défigurée

Dans une ambiance pesante, triste et silencieuse, la quasi-totalité de la planète s’est ému du drame qui à frappé la capitale française. Haut symbole d’un passé architectural et littéraire. Reconnue mondialement, celle  qui a vu naître Paris, la maison de Quasimodo et de Victor Hugo, cet héritage appartient à l’humanité tout entière.

Et quand Venise vole au secours de Paris. Et si l’un des plus beaux messages de soutien, venu de la direction de l’Opéra de La Fénice alors, l’espoir est permis. 

« Nous avons brûlé deux fois mais deux fois ,nous sommes ressuscités de nos cendres, plus forts . Nous sommes à vos côtés, les amis, donc n’ayez pas peur !».

Des messages, également, de Vladimir Poutine, Angela Merkel et Elisabeth II, tous profondément attristés.

Le monde vole à ton secours..

Dans ce chaos planétaire que notre époque a connu avec ces dernières guerres qui  ont aussi ravagé des monuments, encore plus anciens et tout aussi précieux. Les monuments doivent être jaloux de la Belle Dame de Paris qui attire les regards et les dons, atteignant déjà le milliard d’euros.

100 millions d’euros de la part de la famille Pinault (Bernard Arnaud (LVMH), annoncés au lendemain du drame. Puis, la famille Bettencourt-Meyers, 200 millions d’euros chacune, Arnaud Lagardère,  Le groupe Total, la Mairie de Paris, et bien d’autres donateurs etc… 

« Nous rebâtirons Notre-Dame parce que c’est ce que les Français attendent, parce que c’est ce que notre histoire mérite, parce que c’est notre destin profond»- Macron

Un appel d’offres international est lancé par le président.

Une tribune est toutefois apparue, le 26 Avril dans le Figaro. Le nombre de signataires est impressionnant, émanant de tous les pays : États-Unis, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Espagne, la liste est encore longue. Les experts estiment que cinq ans pour la reconstruction, est un délai irréaliste pour parachever le monument. Nous te retrouverons, belle Dame. Tôt ou tard.

Les patrimoines amputés

Palmyre en Syrie, frappé par Daesch…

Le temple de Baal…

Les bouddhas d’Afghanistan 

La mosquée Al-Nouri…

Le Lion de Palmyre, 15 tonnes qui datait du 1er siècle av. J.-C…

Le minaret penché de Mossoul, réduit en poussière…

L’arc de triomphe de la cité antique de Palmyre, casser.

Et bien d’autres précieux, anéantis, à travers le monde.

Valaient-ils moins que la princesse parisienne ? Pleurons ces pertes ancestrales, également, dont nous sommes héritiers.

D’après certains historiens, la reconstruction totale des monuments falsifierait l’histoire et créerait donc des monuments qui n’ont jamais réellement existé. 

Historien de l’art et archéologue français Adolphe Napoléon Didron:

« Il vaut mieux consolider que réparer, mieux réparer que restaurer, mieux restaurer que refaire… »

Même si il n’y a pas d’échelle de la douleur, de la destruction, de l’anéantissement et du désastre, ni de la tristesse, perdre un monument, c’est perdre une partie de l’histoire de l’humanité, définitivement.

En dépit des guerres qui ne peuvent, apparemment, pas être évitées, il est de notre devoir de protéger les créations de nos ancêtres, protéger notre histoire. Ils sont si précieux où qu’ils soient. Ils se devraient d’être immortels, de survivre à toutes les  époques, quelles qu’elles soient. 

 

Claire Madi 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s