Edito

#AVRIL Attention ça chauffe…

Mais que veut cette jeunesse qui sort pour hurler dans les rues ? Des réponses et des actions ! Des jeunes plus humains, plus centrés sur le réel, justes et lucides sur un monde qui n’a plus de sens pour eux.

Une jeunesse éveillée car  « la maison brûle »

Tous émerveillés et surpris de voir une manifestation si intense de la part de jeunes enfants et d’adolescents. Greta Thunberg, cette jeune fille, l’icône Suédoise de la grève scolaire, appelle à faire réagir les dirigeants, très rapidement, pour le climat. Le temps presse et elle le sait. Cette jeune adolescente au visage angélique a impressionné le monde avec son discours lors de la COP 24 à Katowice. Même si sa popularité la dépasse, elle est la seule à avoir organisé une grève des écoliers, à l’échelle internationale.

Qui d’autre, que des enfants, pourrait ouvrir les yeux sur un monde qui ne va plus, qui tourne à l’envers depuis trop longtemps ?

Un monde dans lequel les gens marchent sur la tête et où plus personne n’est choqué de rien.

Un monde où nous avons exagéré, pillé, anéanti et détruit tout ce qui, finalement, est élémentaire à notre vie et au vivant.

Un monde que l’on détruit petit à petit en brûlant notre terre, en détruisant nos océans sans grand soucis.

L’héritage d’une poubelle

Ces jeunes remettent les idées en place et demandent des comptes à cette vieille génération qui leur a laissé des déchets, à toutes les politiques menées qui n’ont pas protégé l’environnement et ce sont entêté dans la surconsommation de tout. Ces faux-semblants et ses belles paroles à travers divers sommets en tous genres aux quatre coins du monde, parce que plus c’est loin, plus ça fait bien: COP20,21,22,23,24… 29,30. Où est l’engagement ?

Toujours plus de plastique, de déforestation, de plantations , de produits chimiques pour la terre et l’homme, d’énergies fossiles, de pétrole, de charbon, de consommation, de construction puis de destruction sans parler des maladies qui touchent les populations les plus précaires. Parlons d’une seule voix car même si certains pays agissent enfin pour l’environnement, tous  devront suivre. Ce ne sera pas la peine de prêcher l’écologie d’un coté, si l’on déverse toutes nos crasses de l’autre.

Vivre à côté des décharges n’est pas acceptable. La Thaïlande est aujourd’hui la poubelle du monde et des enfants jouent régulièrement sur ces montagnes de déchet, ces fleuves de pourriture et d’immondices.

« Imagine the world »

Plus tard, c’est aujourd’hui pour eux.  Nous et nos enfants.

Le dérèglement climatique, les tempêtes, les ouragans, la montée des eaux, la disparition d’espèces, les hivers glacials et les sécheresses intenses, le manque d’eau, tous nous menacent fortement.

N’oublions pas notre monde industrialisé qui est une atteinte à la santé publique: les particules fines du Diesel,  les pesticides, l’agriculture intensive, la pollution de l’air. Cela nous concerne, pas demain mais maintenant.

« Il était temps qu’on prenne les choses en main. C’est de notre responsabilité de nous occuper du désordre que le monde des adultes a mis sur nos épaules avant qu’il ne soit trop tard » – Isabelle, 18 ans.

Accusés de « sécher les cours » pour aller se pavaner dans les rues. Leur motif est l’un des plus valable du 21ème siècle. La fin d’un monde fou.

Nous sommes au tournant d’un vieux système qui ne tient plus qu’à un fil. Ces jeunes grandiront, sûrement, en étant plus responsables que les enfants gâtés des trente-glorieuses. L’exagération était symbole de puissance. Le caprice était roi et l’égoïsme, un droit.

Les jeunes reviennent à plus de simplicité et aux valeurs élémentaires qui assureront la survie des êtres vivants, la dignité de chacun en ce monde. Le monde de demain, sera meilleur, si nous écoutons cette jeunesse qui ose. Ils seront les prochains décideurs.  Ils ont déjà tout compris.

 

 

Claire 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s